Back to home
Beauté

Palette Naked Heat: ma revue

Hello!

Pour commencer cette nouvelle semaine, je vous propose une revue beauté sur la nouvelle palette qui fait le buzz un peu partout auprès des beautystas: la palette Naked Heat d’Urban Decay.

Je sais que le web a déjà été inondé de nombreuses revues et de tutos make up mais comme j’ai moi aussi craqué (…), je voulais vous donner mon avis personnel.

Cette palette représente quand même un coût assez élevé alors je vais essayer de vous la décrire précisément pour pouvoir vous aider à vous faire une idée.

En premier lieu, ce que je peux vous dire c’est qu’on est loin du concept de base d’Urban Decay et des palettes Naked…

Naked veut dire « nu » en français… Et par conséquent on attend des teintes plutôt naturelles comme dans les palettes 1, 2 et 3…

Bon d’accord, Urban Decay avait déjà fait un petit écart avec la Naked Smocky et ses teintes fumées et assez sombres mais là, Urban a pris feu!

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

Depuis déjà deux saisons, on sentait bien l’influence des tons chauds dans les make up. Je pense notamment au crayon et aux ombres rouges de Chanel.

Au début, je dois avouer que je n’étais pas fan et que j’avais l’impression de ressembler à un lapin russe alors que dans les magazines le résultat était juste magnifique…

Puis la palette Sweet Peach de Too Faced est arrivée avec ses couleurs plus chaudes que ce que j’avais l’habitude de porter.

Je l’ai adoptée, travaillé différents maquillages… Et j’ai succombé…

—-> Si ma revue sur la palette Sweet Peach vous intéresse, c’est par ici!

Alors quand la Naked Heat a pointé le bout de ses fards, autant vous dire que j’ai craqué (comme une alumette… Ok c’était une blague pourrie, mais je l’assume!).

Est-ce que j’ai bien fait ou non?

Place à la revue, c’est parti!

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

 

Le packaging

La palette est présentée comme toujours dans un emballage cartonné avec le nom de la palette, de jolis jeux de couleurs qui donne envie de tout arracher et de découvrir la palette… Mais attention! Prenez garde! Cette boite est piégée!

Faites bien attention de ne pas faire tomber votre palette qui se trouve à l’intérieur… pour la sortir, il faut la faire coulisser… comme une boite d’allumettes… ça a fumé dans les cerveaux chez Urban!

D’ailleurs, en parlant d’allumettes, on les retrouve dans le fond de la boite cartonnée quand vous sortez votre précieuse.

Ils vont vraiment au fond des idées nos amis américains. Personnellement, j’adore quand tous les petits détails sont travaillés.

Le packaging de la palette est comme pour les palettes de la gamme 2 et 3 en plastique. Mais pas un plastique cheap! Il est robuste, ferme bien et les hologrammes sur le dessus sont très réussis.

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

Le contenu 

La palette est dotée d’un miroir assez grand, de 12 fards que je vous décrirai évidemment juste après, et d’un pinceau double embout (chose non négligeable pour une palette à ce prix).

Le pinceau à proprement parler est de bonne qualité. Il dispose d’un côté fluffy estompeur et d’un autre côté plat idéal pour appliquer les fards en aplat.

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

Les fards

La palette Naked Heat, propose, comme ses grandes sœurs, 12 fards aux finis mat, satiné, métallisé et même très légèrement pailleté.

Comme je vous le disais précédemment, cette fois, Urban Decay, a misé sur les teintes chaudes exclusivement.

Les fards vont du beige crème au prune intense en passant par le rose gold.

Les couleurs choisies sont vraiment sublimes. Elles sont profondes, certaines avec des reflets tout en subtilité.

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

 

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

Il y a de quoi faire une multitude de maquillages différents. Par contre, si vous n’aimez pas les maquillages intenses ou assez travaillés, je ne vous la conseille pas. Rabattez-vous plutôt sur les précédentes éditions.

Comme d’habitude avec cette marque, les fards sont très pigmentés. Mais ce n’est pas pour cela qu’ils ne se fondent pas bien entre eux ou qu’ils sont difficiles à travailler et à estomper. Aucun souci là dessus!

Par rapport à ma palette Naked 1, j’ai remarqué que la texture des fards avait changé. Ils sont légèrement plus crémeux qu’avant, ce qui donne un aspect velouté très joli et ils sont également légèrement moins poudreux…

Car oui, certains fards sont un peu poudreux, mais rien de dramatique, vous n’aurez pas l’air d’un panda! Et si vous craignez les chutes, je vous conseille de commencer par maquiller vos yeux et de passer au teint ensuite, comme ça, pas de problème!

Niveau tenue, avec une base, ils tiennent toute la journée sans problème.

Je vous laisse avec les swatchs qui seront encore plus parlant qu’une longue description de ma part…

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

Personnellement, j’ai un immense coup de coeur pour les fards Lumbre, Dirty talk, Scorched et Ember… Des métallisés aux reflets incroyables!

Le rapport qualité-prix

La palette Naked Heat est vendue au prix de 49,95 euros chez Sephora (si elle vous intéresse, je vous mets le lien ici).

Je sais que c’est un prix un peu élevé mais c’est le prix « normal » pour ce type de palette et de marque de maquillage.

Pour moi, c’est un prix justifié (même si j’attends toujours un code promo pour me faire plaisir! Heureusement, Urban Decay fait encore partie des marques qui sont accessibles avec les codes promo… Ce qui se fait de plus en plus rare!). La qualité est là à tous les niveaux et en plus la marque est cruelty free et vegan.

Je préfère investir chez Urban Decay qui est une vraie marque de make up que dans une autre marque aux pratiques douteuses…

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

A qui conseiller cette palette?

Il est vrai que la palette Naked Heat n’est pas commune…

Déjà, si vous aimez les teintes froides, fuyez!

Cette merveille vous est destinée si vous aimez les maquillages caliente et quand même assez marqués et travaillés.

La Naked Heat a du caractère et elle le revendique!

Si vous débutez et que vous n’êtes pas très à l’aise avec les mélanges de couleurs ou les smoky, comme je vous l’ai dit plus haut, je vous conseillerais plutôt les autres Naked.

Par contre, si vous aimez les couleurs chaudes, vous amuser avec votre make up et que vous n’avez pas froid aux yeux, foncez!

Je ne peux que vous recommander cette palette qui sort de l’ordinaire.

Encore une fois, félicitations Urban Decay!

Je suis parée pour faire de jolis maquillages d’automne!

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

Voilà pour cette revue, j’espère qu’elle vous aura plu et peut être aidé à vous faire une idée sur cette palette.

N’hésitez pas à me dire si vous l’avez testé ou si vous avez craqué (ou si vous allez craquer!), je suis impatiente de lire vos avis.

Je vous souhaite un très bon lundi, et en attendant un prochain post, on se retrouve sur les réseaux!

XXX

revue complète et détaillée sur la nouvelle palette naked heat d'urban decay

By Vanessa, 4 septembre 2017
  • 8
8 Comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A Propos
Hello! Vanessa, 34 ans, Auxerre
Complètement dingue de mode et de make up, mais pas que... Bienvenue sur mon blog!
Rejoignez-moi sur les réseaux!
Ma boutique coup de cœur!
Ma boutique coup de cœur!

Newsletter

Entrez votre email pour ne manquer aucun post!
atelierdetendances

@atelierdetendances