Back to home
Maternité

Coliques du nourrisson: comment j’ai soulagé mon fils

S’il y a bien une chose absolument atroce dans les premiers mois de la vie de bébé, ce sont bien les coliques du nourrisson… Honnêtement, je n’y étais pas du tout préparée et je ne pensais pas y être confrontée si vite…

Chez Martin, elles ont commencé très rapidement à environ deux semaines.

Lui qui était si calme et paisible, il s’est réellement transformé. Il se tortillait, paraissait très souvent inconfortable et pleurait beaucoup.

J’en ai parlé à mon sage-femme et la sentence est tombée comme un couperet: les coliques du nourrisson.

Personnellement, je pensais qu’elles arrivaient beaucoup plus tard et surtout que cette étape n’était pas aussi horrible… aussi bien pour bébé que pour nous ses parents!

Coliques du nourrisson: comment les identifier

Avant toute chose, petit disclaimer!

Je ne suis ni médecin, ni pédiatre. Je vous parle ici de ma propre expérience avec mon fils.

Gardez bien en tête que chaque enfant est différent et qu’il est nécessaire de toujours demander conseil à un professionnel de santé en cas de doute.

J’ai beaucoup lu que les coliques du nourrisson se manifestaient surtout le soir, au moment de la tombée de la nuit… Et je dois avouer que je ne suis pas trop d’accord avec ça.

Pour moi, il s’agit de deux choses distinctes. Il y a d’un côté les coliques qui touchent au système digestif non « terminé » du nourrisson et d’un autre côté les pleurs du soir ou pleurs de décharge qui se situent plus d’un point de vue émotionnel.

Dans le cas de Martin, il a toujours pleuré le soir, et ce depuis son deuxième jour de vie. Ce sont des pleurs incessants que l’on arrive à apaiser en lui faisant de gros câlins et en le promenant.

Ils se manifestent vers 19h30/20h et se terminent généralement vers 21h.

Les autres « crises » que je qualifierai de coliques surviennent à tout moment de la journée.

Il se tortille, pleure, sert fort les poings, pousse et semble vraiment très inconfortable avec beaucoup de difficultés à évacuer les gaz coincés dans son petit ventre.

Pour le calmer, ce sont les bras uniquement et beaucoup, mais vraiment beaucoup de patience!.. Et quelques astuces que j’ai mises en place au fils des semaines qui font que, maintenant, ce petit bonhomme se porte beaucoup mieux et est redevenu un bébé joyeux et souriant pour notre plus grand plaisir!

Mes astuces pour soulager mon fils

Comme beaucoup, quand les symptômes ont commencé à faire leur apparition, je me suis tournée vers internet… D’ailleurs, si vous lisez ces lignes, vous avez fait la même chose!

J’ai lu bon nombre de choses différentes et, après avoir échangé avec mon médecin et mon sage-femme, j’ai décidé d’en tester certaines pour voir si une amélioration était possible.

Parce que, je dois l’avouer, la principale réponse qui m’a été apportée a été qu’il fallait laisser faire le temps… Mais je me voyais mal laisser souffrir Martin sans essayer d’améliorer son quotidien… et le notre par la même occasion!

Oui, entendre un bébé pleurer sans cesse et hurler de douleur, ça met les nerfs à vif!

Il m’est arrivé de craquer certaines nuits en me disant que je n’arriverai jamais à lui apporter le réconfort dont il avait besoin.

Heureusement, depuis, les choses se sont nettement améliorées!

Les massages

En tout premier lieu, j’ai commencé par essayer les massages sur Martin pour soulager ses coliques.

La première technique que j’ai employée a été de masser doucement son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre (sens de la digestion).

La seconde consiste à lui remonter les jambes sur le ventre et à effectuer de petits cercles, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, en maintenant une légère pression.

Ces deux massages l’ont beaucoup soulagé et je continue à les pratiquer une à deux fois par jour.

Ils aident à améliorer le transit et à libérer les gaz.

Je sais qu’il existe également des huiles spécifiques proposées par des marques comme Pranarom mais je n’ai pas encore testé.

Pour nous, un massage par dessus les vêtements suffit.

La vitamine D

Dès la naissance à la maternité, de la vitamine D est administrée aux bébés sous forme de gouttes.

Pour ma part, il s’agissait de Zyma D que j’ai donnée à Martin selon les consignes que j’avais reçues.

Quand j’ai évoqué le souci des coliques sur Instagram, plusieurs mamans m’ont dit qu’elles avaient arrêté Zyma D et qu’elles avaient vu une nette amélioration sur les coliques du nourrisson.

J’ai regardé sur internet et effectivement, de nombreux témoignages allaient dans ce sens et conseillaient une autre marque ne contenant pas d’huile essentielle (je trouve d’ailleurs cela aberrent de donner une huile essentielle à un nourrisson!!!).

Une fois de plus, j’ai interrogé mon médecin et mon sage-femme qui, eux aussi, m’ont dit en avoir entendu parler… Et que, effectivement, la marque Pédiakid proposait une vitamine D similaire mais sans huile essentielle.

Ni une ni deux, je suis allée à la pharmacie pour m’en procurer.

Dès le lendemain matin, j’ai stoppé Zyma D et je l’ai remplacée par Pédiakid qui a la même posologie (elle n’est juste pas remboursée par la sécu!).

Coïncidence ou non, depuis, Martin va mieux…

Je pense que c’est une piste sérieuse à explorer!

Bébé Gaz, mon sauveur!

Comme je vous le disais plus haut, Martin était très gêné par des gaz qui peinaient à sortir. Il arrive encore que cela se produise mais beaucoup plus rarement, notamment grâce au bébé gaz de Pédiakid (ce post n’est absolument pas sponsorisé par la marque!).

Il s’agit de petits sticks (format nomade prédosé très pratique) à diluer dans le biberon une à deux fois par jour.

La composition est totalement naturelle et on retrouve à l’intérieur des extraits de Fenouil, Tilleul, Camomille, Menthe et Mélisse. 

Que ce soit au niveau du transit ou des gaz, j’ai vu une réelle amélioration.

Martin ne se tortille plus sans cesse et a beaucoup moins mal au ventre. Tout se fait naturellement!

On m’a également parlé du Julep gommeux, une préparation pharmaceutique naturelle qui fonctionnerait très bien.

Si vous avez testé, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire!

Le lait enrichi aux probiotiques

Les probiotiques et moi, c’est une grande histoire d’amour depuis que j’y ai recours pour soulager mon syndrome de l’intestin irritable.

Quand j’ai vu les soucis digestifs qu’avait mon fils, j’ai demandé à mon sage-femme s’il serait bénéfique de lui en donner.

Il m’a répondu que je pouvais essayer et que de toute façon, ça ne pourrait pas lui faire de mal.

Comme je tâtonnais au niveau du choix du lait infantile, j’ai fait quelques recherches et j’en ai trouvé un qui rassemblait toutes mes attentes.

Il s’agit du lait Hipp Combiotic qui est bio, enrichi aux probiotiques et en plus accessible au drive de Leclerc à un prix très correct (moins de 16 euros la boite).

Je l’ai associé à l’eau Mont Roucous et Martin le tolère très bien.

 

Grace à ces quelques astuces auxquelles j’ajouterai pour finir les promenades et les bains qui détendent beaucoup Martin, j’ai réussi à le soulager de ses coliques de nourrisson.

Maintenant, à tout juste deux mois, il va beaucoup mieux et c’est un bonheur de le voir apaisé.

Je n’ai pas mentionné les biberons anti-coliques dans ce billet car depuis quelques semaines, je suis passée à des biberons « classiques » et je n’ai pas vu de changement.

Mon fils boit relativement doucement. Je pense que si vous avez un bébé glouton qui a tendance à avaler beaucoup d’air ils pourront tout de même vous aider.

 

Voilà pour ce billet sur les coliques du nourrisson.

J’espère qu’il pourra vous être utile.

N’hésitez pas à partager vos propres astuces en commentaire! Elles pourront certainement aider d’autres mamans!

A très vite pour un prochain post!

 

 

 

 

 

By Vanessa, 22 octobre 2020
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A Propos
Hello! Vanessa, 36 ans, Auxerre
Complètement dingue de mode et de beauté, mais pas que... Bienvenue sur mon blog où règnent les ondes positives!
Rejoignez-moi sur Instagram!
Instagram API currently not available.
Bienvenue sur mes réseaux!
Retrouvez toutes mes inspirations sur Pinterest!
Archives
Instagram API currently not available.