Back to home
Maternité

Les angoisses pendant la grossesse

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un nouveau billet maternité que j’ai décidé de rédiger un peu sur un coup de tête… Etant une personne anxieuse de nature (#teamscorpion!), j’ai voulu vous dresser la liste des principales angoisses pendant la grossesse.

Parce qu’une fois de plus, je sais que je me répète, même si cette période est absolument magique, elle n’est pas toute rose non plus et on a tout a fait le droit d’être angoissée.

Le corps et l’esprit de la femme enceinte subissent un tel chamboulement que je dirais même qu’il est presque normal de ressentir de l’anxiété… Et qu’il est essentiel de dédramatiser un peu.

Je vais donc vous faire part, comme je l’avais fait pour les « petits » désagréments de la grossesse, de la liste que j’ai pu établir rassemblant les principales angoisses pendant la grossesse (liste bien entendu variable selon chaque femme puisque nous sommes toutes différentes!).

Les angoisses pendant la grossesse (liste non exhaustive)

Je vais vous faire une confidence. Je suis sure que c’est encore un coup des hormones… Mais depuis que je suis enceinte, plus précisément depuis le milieu du deuxième trimestre je dirais, mes angoisses et mon anxiété ont nettement diminué!

Moi qui d’habitude stresse pour un rien au point de me rendre malade, je vais beaucoup mieux.

Certes, je me pose plein de questions mais je ne ressens pas vraiment l’angoisse à proprement parler.

Peut-être que ça reviendra en post-partum, mais pour le moment, je profite de ce « nouveau mood » qui est apaisant pour le corps et l’esprit!

Mais bon, je ne vais pas vous mentir j’ai quand même de petites angoisses pendant la grossesse dont je vais vous parler en plus des principales que j’ai pu noter et dont voici la liste.

Perdre le bébé

Je crois que c’est la pire angoisse pour toute femme enceinte, d’autant plus au cours du premier trimestre.

Même si on n’y pense pas forcément constamment, la peur de la fausse couche reste dans un coin de la tête.

Pour ma part, je savais que j’étais enceinte mais je refusais de trop me projeter de peur d’être déçue et par superstition aussi… J’avoue!

D’autant plus qu’au tout début de ma grossesse, avant même de faire le fameux test, j’ai fait une chute à ski. Les jours qui ont suivi ont été très, très, très angoissants croyez-moi!

Je me souviens aussi que la moindre petite douleur au ventre, une perte un peu différente… Tout ou presque me faisait stresser.

Heureusement, mon sage-femme a su me rassurer et à mesure du temps mes craintes se sont estompées.

Avoir un bébé en mauvaise santé 

Même si je n’ai pas décidé de classer cette liste sur les angoisses pendant la grossesse, avoir un bébé en mauvaise santé arrive en deuxième position en ce qui me concerne.

A chaque examen ou échographie, c’est le stress. Est-ce que le bébé va bien? Est-ce qu’il se développe correctement? Est-ce que tout est normal?

Mille questions qui peuvent vite devenir anxiogènes et même faire culpabiliser la future maman si tout ne se déroule pas idéalement. On a toujours tendance à se dire que s’il y a un problème, c’est de notre faute et qu’on aurait pu faire mieux… Alors que c’est bien souvent faux.

Je me souviens l’état de stress dans lequel je suis arrivée à ma première échographie.

Je n’avais qu’une obsession: savoir si le cœur du bébé battait bien… Jusqu’à ce que je puisse sentir mon fils bouger, j’ai toujours eu peur que son petit cœur s’arrête.

Autre source d’angoisse: la prise de sang pour déterminer le risque de trisomie… L’attente m’a parue interminable et je me mets à la place des futures mamans qui doivent passer des examens complémentaires que ce soit pour ce dépistage ou un autre.

C’est très éprouvant psychologiquement.

Le Covid

Cas particulier cette année et totalement inédit, le Covid-19 a été pour moi (et est toujours) une source d’anxiété.

Depuis que les médias ont commencé à en parler, j’ai eu peur de l’attraper et que cette maladie fasse du mal à mon bébé.

Je ne vous explique même pas le soulagement quand le confinement a été décrété!

J’ai pu me mettre dans ma bulle à l’abri et tenter d’éviter au maximum le risque de contamination.

Aujourd’hui encore, étant considérée comme personne à risque (troisième trimestre de grossesse + diabète), je suis confinée chez moi et je limite mes sorties à celles qui sont vraiment essentielles comme les rendez-vous médicaux ou quelques courses rapides en restant bien protégée.

Même si la vie sociale (et le shopping!) me manquent, je préfère faire quelques sacrifices et éviter autant que possible ce satané virus!

Accoucher prématurément

En ce moment, c’est un peu mon angoisse number one!

A 32 semaines d’aménorrhée, je sais qu’il faut encore que mon bébé reste un peu au chaud dans mon ventre pour terminer son développement et j’avoue que quand de petites contractions se font sentir, je n’aime pas vraiment ça!

Pour remédier à cela, et maintenant que les travaux sont terminés à la maison, j’essaie de me reposer le plus possible… Mais vous savez bien que ce n’est pas trop dans ma nature… Alors c’est dur mentalement de se sentir comme « diminuée » mais c’est pour le bien de mon fils!

Ne pas retrouver son corps d’avant

Pour le coup, et même si avec mon passé on pourrait croire que cela pourrait être une de mes préoccupations majeure, cette angoisse de grossesse ne me concerne pas du tout!

C’est en échangeant avec vous sur les réseaux sociaux que ce thème est souvent revenu.

Personnellement, je n’y pense pas du tout, tout comme je ne m’inquiète pas de voir mon corps changer… Je trouve au contraire que c’est fascinant!

Une fois bébé avec nous, j’ai pleinement conscience  qu’il va falloir du temps pour que je retrouve mon corps d’avant grossesse (si tant est que je le retrouve) mais je sais qu’avec un peu de travail, rien n’est impossible!

Et puis, je suis tellement reconnaissante à mon corps de m’avoir fait le cadeau de créer la vie que je ne lui en voudrai pas du tout d’avoir de nouvelles rondeurs.

Phobie de l’accouchement

Je me souviens qu’avant d’être enceinte, l’accouchement était ma plus grande angoisse quand on me parlait de bébé… Pour moi, regarder Baby Boom à la télé était quasiment impossible…

Et puis à mesure que le moment fatidique approche, j’ai tendance à mieux vivre cette idée (en même temps, je n’ai pas trop le choix!). C’est peut-être parce que j’ai accepté l’idée qu’il faudra certainement passer par la césarienne ou parce que je suis bien entourée par le corps médical, mais j’ai beaucoup moins d’appréhensions maintenant.

Les femmes accouchent depuis la nuit des temps… Je ne vois pas pourquoi on n’y arriverait pas!

Peur de l’avenir/ d’être une mauvaise mère

Une autre des questions que je me pose en ce moment…

Et si je n’étais pas une bonne mère?

J’ai été élevée en tant que fille unique, j’ai toujours été très solitaire… Comment je vais vivre avec un bébé qui a besoin de moi en permanence?

Et si je pète les plombs? Et si je n’y arrive pas?

Autant de questions qui sont pour le moment sans réponse…

La peur de l’avenir, de ne pas assurer financièrement sont aussi autant de questions qui peuvent causer des angoisses…

Mais au fond, quoi de plus beau et motivant que devenir parents?

Même si je me pose toutes ces questions, je sais que ce tout petit être va me donner une force pour conquérir le monde!

 

Voilà pour la liste des principales angoisses pendant la grossesse. (Je ne vous ai pas listé la peur de faire caca en poussant pendant l’accouchement… Je pense que tout le monde y avait déjà pensé… Mais on la garde quand même dans un coin de la tête sans oublier que le personnel soignant est « habitué » et qu’il met tout en oeuvre pour faire oublier ce moment gênant!!! Parenthèse fermée!).

J’imagine qu’il doit tout de même avoir bien d’autres sources d’anxiété pour les futures mamans.

N’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires, ce sera un plaisir d’échanger avec vous.

Passez une bonne journée et surtout, prenez soin de vous.

A très vite pour un prochain post!

 

 

By Vanessa, 2 juillet 2020
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A Propos
Hello! Vanessa, 36 ans, Auxerre
Complètement dingue de mode et de beauté, mais pas que... Bienvenue sur mon blog où règnent les ondes positives!
Rejoignez-moi sur Instagram!
Instagram API currently not available.
Bienvenue sur mes réseaux!
Retrouvez toutes mes inspirations sur Pinterest!
Archives
Instagram API currently not available.